La Chenille et Alice se considérèrent un instant en silence. Enfin la Chenille sortit le houka de sa bouche, et lui adressa la parole d’une voix endormie et traînante.

Alice, un peu irritée du parler bref de la Chenille, se redressa de toute sa hauteur.